Éclairer les enjeux

Recensement d'articles et de publications pour offrir des points de vue inhabituels, bousculer les idées reçues et dessiner des réponses aux enjeux que pose le numérique.


Rapport d'information du Sénat

S'appuyant sur une étude réalisée par le cabinet Citizing, la mission d’information sénatoriale sur l’empreinte environnementale du numérique formule 25 propositions dans sa feuille de route. Parmi celles-ci : "inscrire l’impact environnemental du numérique dans le bilan RSE des entreprises"; "mettre à disposition des collectivités territoriales un cadre méthodologique d’évaluation environnementale des projets smart"; "activer le levier de la commande publique pour contribuer à renforcer les marchés de réemploi et de réparation".

Existe-t-il des applications numériques responsables ?

Entretien avec Alexandre Mézard. Les applications numériques mobiles telles qu'elles sont conçues aujourd'hui influencent nos comportements de façon décisive. Ce mouvement ne va pas vers une plus grande responsabilisation des individus, bien au contraire. Alors que certaines personnalités alertent sur les biais cognitifs des applications numériques (Yves Citton, Michael Stora ou encore Michel Desmurget), ils restent largement inconnus du grand public. Témoignage d'un startupper repenti.

Le numérique représente 21 % de notre empreinte GES soutenable

Exprimer les émissions de gaz à effets de serre associées au numérique en pourcentage des "émission soutenables" pour mieux prendre conscience des enjeux ? C'est ce que proposer Frédéric Bordage.

Lecture : Pour une écologie numérique, d'Éric Vidalenc

Une recension par Yannick Blanc de l'ouvrage Pour une écologie numérique d'Éric Vidalenc, économiste à l’ADEME et conseiller scientifique à Futuribles, dans lequel il invite à "remettre le numérique à sa place" : celle qui pourra nous apporter un mieux-être réel et davantage d'autonomie dans un monde plus juste et plus sobre.

Déployer la sobriété numérique, rapport de The Shift Project

Publication du rapport intermédiaire Déployer la sobriété numérique. The Shift Project travaille depuis 2017 sur l’impact environnemental du numérique. Le troisième volet de ce travail vise à proposer des cadres méthodologiques opérationnels pour  mettre en place la sobriété numérique : dans les stratégies et politiques publiques, dans l’entreprise, dans les systèmes d’usages du domaine privé.

Numérique et métaux : état de l’art

Un résumé de Frédéric Bordage du rapport de France Stratégie La consommation de métaux du numérique : un secteur loin d’être dématérialisé.

Aveuglés par l’efficacité énergétique

Au lieu de politiques d'efficacité énergétique contre-productives, notamment à cause des effets rebonds, Kris De Decker plaide pour des politiques de suffisance énergétique et faire de l’efficacité énergétique un moyen plutôt qu’une fin en soi. Une lecture qui peut éclairer les effets rebonds produits par certaines solutions numériques.

Vers l’État plateforme

Pour Pierre Mazet, chercheur et sociologue, il n'y a pas d' “exclus numériques” mais des” exclus par le numérique”. Il ne s'agit pas d'(in)capacités des individus mais de l'incapacitation produite par la dématérialisation des démarches administratives. « Ce sont prioritairement les normes implicites de la dématérialisation qui rendent les usagers incapables de demander leurs droits. »

L’expérience client éclipse l’expérience travailleur


Entretien avec Vincent Mandinaud
, spécialiste de l’impact de la transition numérique sur les conditions de travail à l'Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT). Nombreux sont ceux qui vantent les mérites de la transformation numérique des entreprises. Personnalisation des services, automatisation, optimisation, simplification. Tout concourt à améliorer l’expérience client. Mais qu’en est-il de l’expérience travailleur ? Est-elle la grande oubliée ? Les deux peuvent-elles aller de pair ?

© 2020 Ouishare.
Tous droits réservés
Conditions d'utilisation