L'édito

« La transformation numérique est au coeur de la stratégie de nos entreprises et institutions. En ligne de mire, une meilleure expérience utilisateur, l’automatisation de processus ou encore, et surtout, la réduction des coûts. Une transformation qui apparaît comme indispensable. Comment la questionner alors que la plupart du temps, on lui court après, soucieux de ne pas manquer la prochaine innovation technologique ?

On la dit numérique, mais cette transformation n’a-t-elle pas des effets bien plus palpables et réels que des mots comme « cloud », « environnement virtuel » ou « SaaS » nous laissent à penser ? Les travailleurs, sommés de s’adapter à un nouvel environnement numérique, risquent le monitoring constant, et sont renvoyés à leur propre responsabilité lorsqu’il s’agit de se déconnecter. Les utilisateurs, conquis par des outils dont la promesse est de leur faire gagner toujours plus de temps, n’en ont jamais eu si peu avec les stratégies de captation de l’attention et la dématérialisation des services. L’environnement, exploité pour ses ressources est aussi mis à mal par l’appétit énergivore exponentiel du numérique.

On a bâti des fictions prometteuses autour du numérique. Produits de notre imagination, elles visent tantôt à dissimuler volontairement ce qui dérange, tantôt à enjoliver le réel en proposant un modèle fantasmé. Il est temps de décortiquer ces fictions collectives auxquelles on adhère.

On commence tout juste à mesurer l’ampleur des effets insidieux et destructeurs du numérique sur l’environnement, l’emploi, la santé, le lien social. Pour autant, on peine à diminuer nos usages numériques.Il est temps de mieux appréhender toutes les conséquences, bien réelles, d’un projet de transformation ou de nouveau service numérique.

On n’a jamais autant parlé de responsabilité sociale des organisations. Le numérique est une pierre angulaire de cette responsabilité et il concerne toutes les parties prenantes de l’organisation. Se heurter aux enjeux du numérique, c’est insérer des frictions, accepter de considérer les opportunités et les menaces qu’implique toute transformation numérique. Entre fictions et frictions, il est urgent de faire du numérique un objet de délibération collective. »

© 2020 Ouishare.
Tous droits réservés
Conditions d'utilisation